Opération de secours
Emergence du Ressel - Lot (46)

Communiqué officiel du Spéléo Secours Français

30 mars 2009 - 18 heures 30

La mission dévolue aux équipes du Spéléo Secours Français s'est achevée vers 17h15 par la sortie de l'eau de l'ensemble des plongeurs.

Les plongeurs de la Gendarmerie Nationale ont procédé aux constatations à une vingtaine de mètres de l'entrée de la cavité.

L'ensemble de l'opération s'est terminée aux alentours de 18h30.

13 sauveteurs du Spéléo Secours Français sont intervenus sur le site : 8 plongeurs, 2 Techniciens Référents Spéléo Plongée, 2 Conseillers Techniques Départementaux en Spéléologie et 1 Conseiller Technique National.

Photos de la cavité : photo 1 - photo 2

23/10/2009 - Lire l'article sur l'analyse des causes de l'accident

30 mars 2009 - 13 heures 15

L'équipe de pointe des plongeurs du Spéléo Secours Français s'est mise à l'eau à 12h15. Une demi-heure plus tard le plongeur navette s'est mis à l'eau également, il va se positionner à 400m de l'entrée et surveiller le retour de l'équipe de pointe. Il ressortira alors pour prévenir l'équipe de soutien qui interviendra à son tour pour l'évacuation.

Le retour du plongeur navette est prévu pour 15h45, la sortie de l'ensemble des plongeurs du Spéléo Secours Français devrait intervenir aux environs de 17h15.

30 mars 2009 - 09 heures 15

Le recycleur défaillant a été réparé pendant la nuit. La plongée de pointe de cette nuit avait permis de sécuriser la zone du carrefour par des flèches et des flashs.

Les plongées vont pouvoir reprendre en fin de matinée, l'équipe de pointe reste inchangée, le dispositif sera complété par une équipe de soutien de 2 plongeurs chargés d'aider à l'évacuation dans les premiers 400 mètres.

L'équipe de 2 plongeurs qui a effectué hier soir la dépose des bouteilles relais deviendra l'équipe de soutien des 2 plongeurs qui arriveront sur le site vers 12h00. Cette nouvelle équipe assurera le relais de l'équipe de pointe si nécessaire.

Actuellement la fin de l'opération est prévue pour le milieu de l'après-midi.

30 mars 2009 - 01 heure 45

Un problème technique est survenu sur l'un des deux recycleurs d'un des plongeurs de l'équipe de pointe lors de son arrivée dans la zone profonde (400 mètres de l'entrée). Cet incident l'a contraint à faire demi-tour. Le deuxième plongeur de pointe est alors allé effectuer une reconnaissance à la zone des 800 mètres pour se rendre compte du travail de mise en sécurité à effectuer dans cette zone, carrefour de galeries. Il est allé ensuite au contact de la victime et l'a retrouvée à l'endroit indiqué.
Il est ressorti à 00 heure 45.

L'opération de plongée est arrêtée pour la nuit et reprendra demain.

29 mars 2009 - 21 heures 45

Conformément à ce qui était prévu, l'ensemble des plongeurs nécessaires à cette opération ainsi que le matériel sont arrivés sur place cet après-midi.

Plusieurs réunions regroupant le Procureur de la République, la Gendarmerie Nationale et le Spéléo Secours Français ont eu lieu pour mettre au point l'ensemble du dispositif.

Le Spéléo Secours Français assurera l'ensemble de l'opération pour toute la partie plongée ainsi que la gestion de surface rendue nécessaire lors de ce type d'intervention (gestion rigoureuse du personnel engagé sous l'eau, suivi et analyse des mélanges des bouteilles et leur étiquetage).

A 19h45 la première équipe de deux plongeurs s'est engagée avec comme mission la dépose des bouteilles relais sur la première partie de la cavité.

A 21h15, l'équipe de deux plongeurs chargée de rejoindre la victime s'est engagée à son tour ; son rôle est d'effectuer les premières constatations et de ramener la victime et son matériel jusqu'à la fin de la zone profonde.

L'équipe n°3 (deux plongeurs) s'engagera à son tour en renfort pour assurer l'évacuation de la victime, de son matériel et du matériel de l'opération.

La fin de l'intervention devrait intervenir entre minuit et 2h du matin.

Cette opération de plongée complexe (plus d'un kilomètre de l'entrée, profondeur de 60 mètres) nécessite l'engagement de 11 sauveteurs du Spéléo Secours Français dont 6 plongeurs.

29 mars 2009 - 11 heures 30

 

Une opération de recherche est en cours pour un plongeur non ressorti de l’émergence du Ressel, commune de Marcilhac-sur-Célé (46), hier en fin d’après midi.
L’alerte parvient à l’opérationnel SSF vers 17 heures 45. Immédiatement, les CTDS du 46 sont prévenus pour rechercher un maximum d’informations. Le plongeur aurait été localisé par une équipe étrangère à 1100 mètres de l’entrée dans la zone profonde. C’est son compagnon, ressorti seul, qui a donné l’alerte.

En concertation avec la gendarmerie nationale, l’opération bascule en opération de recherche. Le SSF interviendra sous l’eau, la distance et la profondeur rendant impossible toute intervention sans plongée aux mélanges.

Au regard de la complexité de la plongée, un dispositif est arrêté dans la nuit et validé par la gendarmerie nationale et le parquet du Lot. L’ensemble des intervenants non plongeurs SSF (1 Conseiller Technique National, 2 Conseillers Techniques Départementaux en Spéléologie, 2 Techniciens Référents Spéléo Plongée) sont sur place depuis 10 heures ce matin. Les deux plongeurs SSF de pointe et les trois plongeurs SSF de soutien arriveront échelonnés dans l’après midi. La plongée est prévue vers 20 heures.

Topo Ressel : Coupe 1

Topo Ressel : Coupe 2

Topo Ressel : Coupe 3

Topo Ressel : Coupe 4

Topo Ressel : Coupe 5

 

Le Spéléo Secours Français


Le spéléo Secours Français (SSF) est une commission technique de la Fédération Française de Spéléologie (FFS).

Il a en charge la mise au point des techniques de sauvetages spécifiques au milieu souterrain et la formation des spéléologues à ces techniques. Entièrement bénévole, cette structure permet de disposer à moindre coût de plus de 3000 sauveteurs hautement qualifiés sur l'ensemble du territoire.

Conventionné depuis 1977 avec le Ministère de l'Intérieur, le SSF assure la direction des opérations souterraines par l'intermédiaire des Conseillers Techniques Départementaux en Spéléologie (CTDS) nommés par les Préfets dans chaque département.

Le SSF a obtenu en 2006 l'agrément de Sécurité Civile au niveau national et international.
Ce sont près de 40 000 heures de formation par an qui sont consacrées aux entraînements de sauvetages souterrains.

Contexte d'intervention


Le SSF intervient en étroite collaboration avec les différents services publics chargés des opérations de secours. Sous l'autorité du Préfet, et en application des plans de secours spécialisés, il organise la partie souterraine du sauvetage.

Les accidents en spéléo


Bien que parfois spectaculaires, les opérations de secours en spéléo sont peu nombreuses au regard du nombre de sorties pratiquées. Ce sont en effet plus de 30000 pratiquants dont 16000 fédérés qui visitent et explorent régulièrement notre sous-sol. Moins de 30 interventions (dont la plupart sont peu importantes) ont lieu chaque année.

La spéléologie en quelques chiffres

  • 30 000 pratiquants dont 16 000 licenciés FFS.
  • 10 000 journées stagiaires avec des stages allant de la découverte aux formations de cadres moniteurs et instructeurs et en passant par des stages scientifiques et topographiques.
  • Plus de 30 kms de patrimoine souterrain découvert en France tous les ans.

Copyright SSF

Copyright © 2008 - Spéléo Secours Français - Tous droits réservés
En cas d'accident spéléo composer le 0800 121 123 (N° vert - appel gratuit)

Vous êtes ici : Accueil Les Secours Les secours effectués 2009-03-29 - Emergence du Ressel (Lot - 46)