Evacuation

Les techniques d'évacuation utilisées par les sauveteurs du Spéléo Secours Français ont considérablement évolué, grâce à l'évolution technique globale du matériel de spéléo et grâce aux recherches menées sur ce sujet.

Passage de la civière sur les genoux des sauveteurs

Progresser sous terre n'est pas chose facile, évacuer une personne blessée l'est encore moins. Afin de réaliser cette tâche de manière efficace, dans des conditions de confort optimum pour la victime et dans un souci de moindre effort pour les sauveteurs, le Spéléo Secours Français a mis au point des techniques spécifiques. 

La civière spéciale S.S.F. construite par la société Expé en collaboration avec le S.S.F. est différente d'une civière Péguilhem utilisée en montagne.

Elle est adaptée au milieu, d'un volume réduit pour les étroitures, d'un poids moindre pour le portage.

Le blessé est allongé dans ce brancard habillé d'un vêtement en Hollofil pour une bonne protection thermique.

Un baudrier complet le maintient en sécurité. En galerie sans agrès, la civière est portée grâce à 8 poignées par les équipiers. La plaque en Téflon qui couvre le dos de la civière assure une certaine rigidité et permet de faire glisser le brancard sur le sol quand celui-ci s'y prête. La civière peut aussi être posée sur un canot pour traverser un plan d'eau.

Civière SSF ouverte


Lorsque des cordes sont nécessaires pour progresser, des sangles situées en tête de civière servent à l'amarrer verticalement. Des sangles positionnées en trois endroits, en tête, au milieu et aux pieds permettent d'accrocher le brancard à l'horizontale ou de l'incliner. Les cordes positionnées pour porter ou tirer le brancard le sont à côté des cordes qui permettent la progression des sauveteurs.

Les principales techniques utilisées sont :

  • Evacuation en coursLe balancier en contrepoids, qui sert à remonter les puits. Un sauveteur descend en contrepoids, permettant à la civière de remonter régulièrement. Une poulie à billes en tête du système assure un fonctionnement aisé et rapide, sans efforts.
  • Le palan, qui permet aussi de remonter des verticales mais sur des distances plus courtes et avec plus d'à-coups que le balancier. C'est un système de démultiplication de l'effort confectionné avec des poulies et des bloqueurs. Plusieurs sauveteurs tirent sur la corde pour assurer la remontée de la victime. Dans cette technique, comme dans la précédente, des poulies dévient la corde pour éviter les frottements qui pénaliseraient l'effort de traction.
  • La tyrolienne sur corde unique permet la progression de la civière en oblique ou à l'horizontale.



Si les techniques tendent à se simplifier, les cavités restent complexes.


C'est pourquoi, il est indispensable d'avoir de bonnes connaissances théoriques et une bonne expérience du milieu souterrain pour pouvoir mettre en oeuvre l'évacuation d'un blessé.

Copyright SSF

Copyright © 2008 - Spéléo Secours Français - Tous droits réservés
En cas d'accident spéléo composer le 0800 121 123 (N° vert - appel gratuit)